2M3.net c'est termin !
Mais le bonheur continue sur after.io

En route vers l'aventure !
Index > Actus technologie & internet > Les geeks sont des beaufs comme les autres
quoi de neuf?
Actu du 18-08-2014: WOOHOO
menu
Multijoueur Les Webcams Statistiques Annuaire des membres Top 30 des madames Top 30 des brves
login
Pseudo :
Passe :
Mémoriser : Oublié?
Ouvrir un compte
en ce moment

A noter chez les membres :
- Hello Doomstone
- Hello Birdy
- Hello Marcbl
- Hello Beausein
- Hello Zhoudada
Derniers entrants (+)
Brve : Les geeks sont des beaufs comme les autres
+54 54 1101 clics 1101 29 coms 29
Les geeks sont des beaufs comme les autres
Publie le 21-03-2013 par Foutriquet

voire pire encore ?
Oui bon c'est pas nouveau, mais.
La semaine dernière "Mar_Lard" (""gameuse féministe"") postait un dossier [lien] sur donc, le sexisme dans la sphère geek (à noter qu'en fait on reste surtout dans la partie jeux vidéo de cette communauté) construit suite à un article qu'elle avait pondu sur l'analyse par feu joystick du dernier tomb raider (vous trouvez tout cela en début du dossier).
Et donc comme y'a six mois, mignon foin et réactions fines en pagaille, confirmant par là même pas mal des thèses/faits du dossier, on ne compte plus les commentaires fleuves qui fleurissent sur la toile de mecs ne se rendant pas compte un seul instant qu'ils sont complètement le problème.
Elle passe en revue dans son article les cas plus ou moins connus de sexisme dans l'industrie, la presse et la "communauté", nous expose le problème de la légitimité du geek à travers la "fake geek girl", et enfin les cas francs et directs de harcèlement existants (d'un tournoi de jeu de combat au parti pirate, en passant bien entendu par les féministes qui feraient mieux de changer de sujet). C'est très long, mais j'y ai personnellement appris des trucs. Si j'imaginais bien le milieu comme n'étant pas exempt de beaufs, je ne pensais pas forcément que ce milieu comportait finalement (pourtant s'il est une constante que je reconnais, c'est bien celle du taux de cons dans une communauté, peut-être aurais-je dû assimiler les uns aux autres) autant de blaireaux que chez les footeux ou rugbeux ("sport de gentlemen" mrfrfffrf), ahlala, naïveté quand tu nous tiens.

Les geeks sont des beaufs comme les autres


Plussages :
16 membres ont vot pour cette brve :
bolasbug (+1) chelec (+3) djiock (+3) guts (+4) Hyeronimus (+4) Jb (+3) mieg (+3) mjollnir (+4) Nit-Nit (+3) Oliviheyy (+4) paink (+5) To (+3) Tonton_drake (+5) tractopel (+2) victorus (+4) yozons (+3)
Une brve au hasard
Liens entrants (10)
Mots cls entrants (3)


Les commentaires des membres : (activer l'affichage des coms mal notés)

djiock djiock (21-03-2013)
J'ai bien aimé cet article ponctué de situations concrètes scandaleuse, ça fait pas pleurnicheuse stérile mais bonne analyse d'un état de fait. Ça m'a bien fait plaisir de retrouver notamment cette grosse merde de Windev [lien] commis par des gens qui blindent leur marketing de madame pas toutes nues (mais c'est l'idée), et goodies douteux incluant un babes calendar quand on commande le soft.
Zib Zib (21-03-2013)
La charge sur Tomb Raider était un peu mal branlée (ce jeu étant une projection de fantasme depuis qu'il existe, le dernier opus était juste plus franc que les autres) mais finalement assez pertinente (cf. ce genre de réflexions [lien] ). Après, cet article (très efficace), c'est qu'une facette parmi d'autres. Evidemment que la communauté "geek" ou "gamer" est farcie d'une écrasante majorité de connards, suffit de voir le profil type pour abandonner tout espoir. Franchement, 10 minutes de multi sur n'importe quel jeu à la mode chez les "geeks" suffisent pour perdre toute foi en l'humanité. Par contre la ou c'est vraiment triste, c'est qu'on retrouve le même type de constat dans des milieux ou les gens sont sensés être un poil moins cons, comme le lobbying anti-femmes dans le milieu du web ( [lien] ) ou quand par exemple les milliers de mecs prétendument évolués qui suivent [lien] en se gargarisant sur les bosons et l'astrophysique redeviennent des bêtes sauvages et sortent leur bite quand ils découvrent que l'admin d'un site scientifique est, WTF?!, une meuf. C'est navrant, mais une fois de plus pas une découverte. A mon avis on est simplement trop vertueusement persuadés d'avoir "évolué dans les mentalités" pour se rendre compte que c'est juste un vernis de surface et que dans le fond la place de la femme est toujours la même.
paink paink (21-03-2013)
J'ai participé à la discussion notamment avec le trou du cul du PP. c'était globalement affligeant. Pointer du doigt un pb existant, le documenter et le sourcer correctement ne suffit vraisemblablement pas, ça attire le trollage massif. Et c'est fatigant.
Zib Zib (21-03-2013)
TITS OR GTFO
mjollnir mjollnir (21-03-2013)
Comme Paink, je trouve cela affligeant.
To To (21-03-2013)
c'est le seul exemple que tu as retenu Djiock? En dehors des jeux, uniquement pour ce qui est du champ technologique pur : mon expérience m'incline à penser que, si on devait se situer vis à vis d'une certaine "norme", l'informatique c'est pire qu'ailleurs. Pour avoir eu à côtoyer (souvent contre ma volonté) les mondes des libristes, linuxiens ou whatever, l'informatique dans son exercice professionnel tout simplement, les première femmes informaticiennes ou ingénieurs : je les ai toujours vu vivre un enfer. De l'amphi de 400 connards qui harassent les 2 pauvres filles qui on eu le courage de venir, des première devs et ingés qui sont apparues dans un monde 100% exclusivement masculin, ça a toujours été un milieu particulièrement dégueulasse. Outre le fait que ces technologies ce sont des technologie de MECS, c'était encore jusqu'il y a peu un prés carré privé de MECS. Déjà à la base, l'arrivée d'utilisateurs a été mal vécue, alors l'arrivée de FEMMES dans cet espace de toute puissance masculine, ça passe pas. Y'a du boulot. Que les lieux propices pour certain à la régression (le sport, le jeu pour ne citer qu'eux) fassent se désinhiber la parole machiste la plus violente, c'est pas nouveau comme constat. C'est une bonne chose par contre de montrer et démontrer que dans des milieux où comme le dit Zib on pourrait penser que les gens sont moins cons (et ou ils se l'autoproclament le plus souvent avec fierté), les hommes ne se sortent absolument pas de cette même façon de penser une réalité sociale sexiste de domination masculine.
guile guile (21-03-2013)
De toute façon à partir du moment où quelque chose devient une "communauté" c'est foutu, Et je suis pas sur que l'émergence du "brogrammer" aille dans le bon sens (Et To oublie Ada Lovelace)
To To (21-03-2013)
J'oublie rien du tout et je ne vais pas relever en étant taquin cet aparté.
Luis Luis (21-03-2013)
Alors ca, pour ce qui est des likeurs de pages facebook "trop frais la science, LOL Sheldon", il y a tres peu de raisons de s'attendre a des sommets de conscience sociologique de la part de gens qui 1/ se revendiquent d'une communaute qui 2/ a un biais de genre notoire.
Zib Zib (22-03-2013)
Oui j'attendais pas non plus de miracles hein
o0o0o0o0o o0o0o0o0o (22-03-2013)
[Anecdote] Quand j'étais en fac d'ortho, c'était le phénomène inverse à celui décrit par To, à savoir 2 pauvres mecs paumés dans un amphi de 150 connasses. Ils en ont pris plein la gueule également, et j'ai eu l'occasion de voir que le sexisme côté meuf spa joli-joli. Je vois pas en quoi un mec serait moins doué qu'une meuf pour nourrir un nouveau-né au biberon, et pourtant l'argument "t'as pas de seins tu peux pas piger" revenait hélas assez souvent. Et, milieu de meufs oblige (désolée pour le cliché), y'en a même un qui a réussi à se faire virer de son stage en réa néonat suite à un conclave de donzelles [/Anecdote]. Je rejoins et plussoie les propos de Zib, To et Paink (et Luis aussi mais ça space qu'il est chou ). Tant que les menstrues seront bleues dans les pubs Vania-sphaigne, on s'en sortira pas. Bisous.
Hyeronimus Hyeronimus (22-03-2013)
Et bien j'ai découvert des trucs pas réjouissants. J'étais naïvement loin de penser que le phénomène avait une telle ampleur, peut être parce que je joue jamais en multi (et là j'en ai encore moins envie). Pour le marketing ça me surprend moins vu que ceux qui sont derrière ça ont souvent une mentalité rétrograde.
djiock djiock (22-03-2013)
Intéressant apport de o0^9, tant mieux s'il y a une certaine parité dans la beauferie, le contraire eu été inquiétant. Ça tendrait à prouver un problème de dynamique de groupe, et dans le domaine du genre la cause est profonde dans notre société encore trop ancrée dans les clivages garçon/fille bien trop fortement délimités. S'agit pas de coller une barbie à chaque gamin mais il y a évidemment du travail à faire pour équilibrer un peu les bancs des fac. Non To, je n'ai pas retenu que ça mais vu que j'ai eu à côtoyer cet exemple professionnelleme nt ça m'a fait tiquer. Au passage cette charge contre les libristes me paraît injuste puisque le problème est l'informatique en général, au contraire mes expériences dans les communautés (si ya un autre terme non injurieux je suis preneur) de ce genre "IRL" m'ont toujours montré du féminin certes minoritaire mais présent, impliqué et intégré. Des contre-exemples existent certainement, et peut-être sont-ils plus nombreux MAIS.
To To (22-03-2013)
huhu, c'est fou ça. C'est un article sur le sexisme et les violences faites aux femmes dans le milieu des gamers, des journalistes sur le sujet, et de certains milieux informatique, et on arrive rapidement à une tentatives de dédouanements de style "la c'est moins pire". De quelle charge tu parles et que tu trouves injuste? Ce que raconte la fille et qui est son expérience? De l'histoire autour du PP? C'est pas une charge, c'est un témoignage ; des faits. C'est les faits que je trouve injustes personnellement.
djiock djiock (22-03-2013)
Du coup j'oppose d'autres faits.
Foutriquet Foutriquet (22-03-2013)
Ah bin flûte je ne suis même pas mignon . Sinon, je m'attendais pas vraiment à des contradicteurs tant notre communauté n'est fréquentée que de gens beaux et intelligents. Plus sérieusement, il me semblait que ce moellon que nous pose mar_lard apporte pas mal à la cause et que donc (bien que difficile) il aurait été dommage que certains de vous ne le croise pas. Pour ceux qui veulent une deuxième couche y'a eu une émission (radio) avec Usul ici [lien] , ça fait son chemin comme par écrans par exemple [lien] (7h25). D'après l'auteur, ça porte ses fruits, en dehors de la masse de fins dialecticiens qui ne manquent pas de lui rappeler qu'ils sont d'(accord sur le fond mais que faut pas le dire comme si ou comme ça et qu'elle a trop tort, du coup, ça porte ses fruits, elle semble recevoir pas mal de témoignages de mecs qui ouvrent un peu les yeux sur le caca dans lequel ils baignaient. Alors loin de la poser en sauveuse des mentalités geek, bah euh, c'est déjà ça comme qui dirait. Je ne pense pas (en fait j'aimerais bien, mais en secret) que ça va bouleverser les comportements puisqu'il y aura toujours de la viande adolescente fraîche pour alimenter ce milieu (issu donc de la société tout autant sexiste), mais bon, je regarde, et je me refuse à dire que ça ne sert/servira à rien, toutes communautés étant mêlées.
paink paink (22-03-2013)
Au delà du milieu "geek" et "gamer" pris comme démonstration d'exemple ici, vu que c'est là où ces faits ont été constaté; le tollé provoqué par cet article et un autre sur la "rape culture" et le fait que certains comportements jugés anodins, pour la déconne, renforcent implicitement ce mode de fonctionnement (et du coup valide dans l'autre sens l'exemple développé par o-meuf, bien que moins fréquent) ce sont les réactions "masculines" en général qui sont affligeantes. Que certains ne se sentent pas concernés, c'est dommage mais que du coup il y ai tout un pataquès de dédouanement "ouais mais moi je ne me comporte pas comme ça" / "ouais mais je ne suis pas un violeur, moi" et que des gars se permettent de chouiner en se sentant visés parce qu'ils se sentent attaqués, blessés dans leur masculinité ou leur petit statut de geek à la con mis en danger ça me sidère. Toutes ces (les?) meufs, et j'en ai aussi fait les frais il y a peu, subissent putain de quotidiennement des violences, physiques, verbales. Sans s'appesantir dessus ce serait bien que certains en prennent conscience et révisent un poil leur jugement et arrêtent d'expliquer qu'il ne faut pas s'énerver, rester calme et douce, qu'il ne faut pas "stigmatiser tous les garçons/les jeux/les geeks" quand le leitmotiv de l'explication est avant tout un gros ras le bol généralisé et que pour une fois c'est plutôt bien documenté et pédagogique au sens noble du terme ^^
Julien Julien (22-03-2013)
Et je relance de [lien] (Blague sexiste durant une conférence de dev-> dénoncée en public par une participante-> blagueur viré -> outrage public -> dénonceuce virée). Ça prend des proportions énormes. Et un autre exemple qu'on pourrait rajouter à la liste de l'article sur lequel je suis tombé récemment: [lien]
guts guts (25-03-2013)
Et encore, on est en France, où les femmes ont un semblant de droit, alors imaginez dans d'autre pays ... C'est affligeant
Luis Luis (26-03-2013)
Il paraît que les geeks yéménites sont vraiment des gros beaufs.
Pintos Pintos (27-03-2013)
par contre les geeks de San Francisco sont extrêmement ouverts d'esprit, j'ai lu ça sur le blog d'une dessinatrice de renom
guts guts (27-03-2013)
Personne sur les tendances des geek de Laponie ?
paink paink (02-04-2013)
Bam l'interview en intégralité de la madame : [lien] et le résumé avec le montage qui est pas du tout affligeant : [lien]
Foutriquet Foutriquet (02-04-2013)
ouais, à peine, mais... avait-elle vu l'émission avant ? Puis bon, "la télé", quoi.
Foutriquet Foutriquet (02-04-2013)
C'est comme là dans 5 minutes elle va faire un chat "20 minutes"... waouw (bon oui hein, c'est déjà ça).
guts guts (04-04-2013)
Les commentaires sur l'émission m'ont fait bien rire et j'ai surtout apprécié la réponse de l'animateur : "Nous allons changer le nom du "Gros T'chat". On va l'appeler "La vaste conversation", pour ne pas conserver d'ambiguité possible ; le mot conversation, bien que contenant le mot "con", n'est pas synonyme de vagin. "
Foutriquet Foutriquet (15-04-2013)
Emission sur le sujet dans arrêt sur images dispo aujroud'hui : [lien] (on peut télécharger et mater plus tard, ou me demander si j'ai gardé ça de côté).
luckyspook luckyspook (15-04-2013)
Il y a également une interview sur le podcast d'Ecrans.fr (cela dit si vous avez lu tout le bouzin, ça ne vous apportera pas grand chose)
Foutriquet Foutriquet (16-04-2013)
Nan ouais pareil pour asi, mais ça permet de voir la position de journalistes du jeux, canard pc et gameblog pour asi. Et de voir comment ils sont capables (ou non) de remettre en cause leurs points de vue et actions. Ça permet aussi encore une fois de voir les limites de l'efficacité du débat télé (là les mecs s'écharpent sur la pertinence d'une seule étude pendant beaucoup trop longtemps). Mais bon c'est un autre sujet.
Mois d'aprsMois d'avantAgenda : Mars
DiLuMaMeJeVeSa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
riska fte ses 34 ans!
MTN precedente la madame (689)
Madame semaine 689
Concours de cams
   
Tous les concours
       minichat (?)
(Vous n'tes pas connect)