2M3.net c'est terminé !
Mais le bonheur continue sur after.io

En route vers l'aventure !
Index > Actus société et divers > Des livres qui rafraĂ®chissent – Part one, ours polar.
quoi de neuf?
Actu du 18-08-2014: WOOHOO
menu
Multijoueur Les Webcams Statistiques Annuaire des membres Top 30 des madames Top 30 des brčves
login
Pseudo :
Passe :
Mémoriser : Oublié?
Ouvrir un compte
en ce moment

A noter chez les membres :
- Hello Leroixmerlin
- Hello EthanMeekins72
- Hello Taj
- Hello
- Hello Michael90
Derniers entrants (+)
Brčve : Des livres qui rafraĂ®chissent – Part one, ours polar.
+83 83 868 clics 868 12 coms 12
Des livres qui rafraîchissent – Part one, ours polar.
Publiée le 21-06-2012 par o0o0o0o0o

Bon, après l’engouement généré par la série des Millenium de Stieg Larson ([lien]), j’ai décidé de jeter un œil sur quelques autres auteurs venus des pays-où-il-fait-froid (et où on écoute plein du métal), voici donc une liste (non exhaustive, loin s’en faut) de ce que j’ai pu découvrir, parfois apprécier, souvent adorer, rarement détester. Y’a du policier et du roman, d’où le fait qu’il y ait deux brèves sinon ça aurait été long comme [insérer un qualificatif drôlatique quelconque].
Et si jamais vous vous ennuyez à la lecture de cette brève, j’ai planqué deux trois fautes d’orthographe dans les noms propres, notamment en islandais, have fnu !

Camilla Läckberg, jeune auteure suédoise, nous emmène à Fjällbacka où elle nous propose de suivre les aventures d’Erica Falck, elle aussi auteure (mais de biographies) et souffrant d’une fâcheuse propension à fouiner un peu partout dans la vie des autres, et notamment dans les affaires et dossiers de Patrik Hedström, son mec et policier de son état. Au total huit romans dont six traduits en français, disponibles chez Actes Sud (en grand format et en poche désormais pour les premiers) :
- La princesse des glaces
- Le prédicateur
- Le tailleur de pierres
- L’oiseau de mauvais augure
- L’enfant allemand
- La sirène
Outre des enquêtes policières, on suit aussi la vie familiale et amicale de l’héroïne.
Ndo0o : au début j’aimais vraiment bien, notamment les lieux (petite ville portuaire du sud de la Suède, traditions culinaires du cru, etc.) mais là j’m’en suis un peu lassée, j’espère que cette chère Camilla saura donner un second souffle à sa série, parce qu’en l’état actuel des choses, elle tombe un peu dans tous les travers du genre (clichés, écrire parce qu’il faut une suite, et autres).
Cyanure est un mini polar, à la Dix petits nègres, mettant en scène un collègue de Patrik Hedström, sommé de résoudre une enquête policière sur une île coupée du monde lors d’une réunion de famille pré-Noël, avec tout ce que ça implique de complications et de prises de bec entre ascendants.

Arnaldur Indridason est journaliste et auteur de polars, né à Reykjavik. Auteur très prolixe, il est à déplorer que ses œuvres ne soient pas encore toutes accessibles en français (ou même en anglais), notamment les deux premiers ouvrages de sa série dédiée au commissaire Erlendur. Doté d’un fichu sale caractère et d’un flair hors pair, le vieil Erlendur parcourt l’Islande (avec en bonus des descriptions assez bluffantes des paysages locaux, entre plaines de laves, geysers et autres glaciers) lors de la résolution d’enquêtes assez diversifiées. Idem, on suit de près l’évolution du personnage, son histoire, sa vie familiale, ainsi que celles de ses collaborateurs. Le langage est souvent très cru, très brut de décoffrage, et confère à l’ensemble une tonalité parfois malsaine, a fortiori lorsque le roman plonge dans la nuit polaire qui dure, oulà, bien trop longtemps.
Dans l’ordre (en poche chez Points, et en grand format chez Métaillé Noir) :
- La cité des jarres
- La femme en vert
- La voix
- L’homme du lac
- Hiver arctique
- Hypothermie
- La rivière noire
- La muraille de lave
Ndo0o : en grande fan inconditionnelle de la première heure, je ne peux que vous les recommander, mais je me dois de vous dire que certaines personnes de mon entourage qui l'ont lu n’ont pas toujours apprécié, comme par exemple mon pépé, je cite dans le texte "Ah, Erlendour, il a pas bientôt fini avec ses histoires de pédés qui se droguent? J’aime pas moi". Soyez prévenus.
Betty est un autre de ses romans, totalement étranger à la série Erlendur, et où on retrouve le verbe de l’auteur, pour ceux qui ne souhaiteraient pas se lancer dans une série complète.

Henning Mankell, lui, est un auteur suédois qui a plusieurs cordes à son arc : roman, polars, livres pour enfants et théâtre. Anecdote, c’est le gendre d’Ingrid Bergman, et il vit à cheval entre le Mozambique et la Suède (ceci expliquant cela quant à certains de ses romans mais j’vais pas non plus tout vous raconter). Sa série se centre autour du commissaire Kurt Wallander, en Scanie (sud de la Suède, près de Malmö et du Danemark, par pont interposé). Les différents ouvrages sont bien variés, on voyage de la Lettonie à l’Afrique du Sud, en passant par l’Italie ou encore l’Algérie, tout en n’oubliant pas de se poser, pépère, chez Kurt pour errer dans les bois et forêts emplis de trolls. L’abord de la société suédoise avec force critiques non déguisées donne un petit plus à l’ensemble de la série, qui a ainsi l’avantage de démythifier les pays nordiques, souvent vus comme des modèles. Et bah en fait non, d’après Henning Mankell.
La liste des onze romans de la série Wallander ici :
- Meutriers sans visage
- Les chiens de Riga
- La lionne blanche
- L’homme qui souriait
- Le guerrier solitaire
- La cinquième femme
- Les morts de la Saint-Jean
- La muraille invisible
- Avant le gel
- L’homme inquiet
Tiens donc ça n’en fait que dix là, mais pourquoi diable ? Parce que le premier, Pyramides, n’a toujours pas été traduit. A noter aussi que cette série a fait l’objet de plusieurs adaptations télévisuelles (une en Suède et une dans l’ancienne patrie de Craw). Idem, il a écrit d’autres polars non inclus dans la série Wallander, par exemple Le retour du professeur de danse ou Le chinois.
Ndo0o : j’ai suivi les péripéties de Kurt avec une grande avidité, en revanche je n’ai toujours pas osé me lancer dans les adaptations télévisuelles, mais Maître To pourra vous en toucher deux mots si le cœur vous en dit. Et la série est désormais complète et terminée.

Ake Edwardson est suédois quant à lui, et nous propose les aventures policières d’Erik Winter, commissaire à Göteborg. Au contraire des deux précédents, les romans (et les personnages : famille, amis, collègues d’Erik) font un peu plus bling bling, avec peut-être un poil moins de noirceur, ce qui ne l’empêche toutefois pas de résoudre des crimes parfois très sordides. Les différents ouvrages de la série :
- Danse avec l’ange
- Un cri si lointain
- Ombre et soleil
- Je voudrais que cela ne finisse jamais
- Voile de pierre
- Chambre numéro 10
- Ce doux pays
- Presque mort
- Le dernier hiver
Lui aussi a fait l’objet d’une adaptation télévisuelle (diffusée sur Arte en mars/avril 2012).
Ndo0o : Au début c’était chouette, après j’ai fini par me lasser un peu, d’autant que certaines longueurs dans les romans auraient pu, à mon humble avis, être facilement évitables, mais je n’ai pas la prétention d’être auteur donc je me tais. La critique de la société suédoise (racisme, insécurité, vols, etc.) est aussi prégnante mais moins que chez ses collègues, heureusement le personnage d’Erik Winter parvient à imposer sa personnalité et son regard mi enfantin mi désabusé sur sa ville. C’est aussi une série complète, pas de suite prévue pour le moment. Un bon roman d’été, à déguster peinard, sans avoir grand besoin de réfléchir, ça détend et ça délasse.

Arni Thorarinsson nous vient d’Islande avec Einar, un journaliste envoyé par son rédacteur en chef acariâtre dans les fjords de l’ouest de l’Islande. A force de mettre son nez partout à la recherche du scoop de l’année, forcément, il finit par lever des lièvres, rencontrer des personnages hauts en couleur, et contribuer à la résolution de vieilles histoires. Rien à voir donc avec les aventures d’Erlendur, si ce n’est cette même impression que l’Islande est, au final, un pays bien étrange. Auteur un peu moins prolixe que ses comparses, il n’a produit pour le moment que trois œuvres centrées sur le fameux Einar :
- Le temps de la sorcière
- Le dresseur d’insectes
- Le septième fils
Ndo0o : Légers, originaux, d’abord aisé, on s’immerge facilement dans l’univers de Thorarinsson, et le fait qu’il y ait "que" trois romans permet d’éviter toute lassitude. Et comme c’est un journaliste qui mène sa barque dans des contrées quasi désertes, on voyage aussi dans la tête dans des fjords déserts, juste traversés par d’épars poneys. Rafraîchissant.

Gunnar Staalesen a inventé et installé à Bergen le personnage de Varg Veum, détective privé norvégien et ancien salarié de la protection de l’enfance, qui a le chic pour se mettre dans des situations pas possibles. Entre deux missions de recherche de cocker égaré ou d’aller retour à Copenhague pour remettre la main sur de jeunes fugueurs, il lui arrive de tomber sur des cas un peu plus solides, de farfouiller dans les affaires de la police (qui n’a pas franchement l’air d’apprécier cet allié qui s’incruste partout avec sa bouteille d’aquavit), de se faire refaire le portrait – et d’avoir toujours autant de mal à boucler ses fins de mois. Les différents éléments du drame :
- Le loup dans la bergerie
- Pour le meilleur et pour le pire
- La belle dormit cent ans
- La femme dans le frigo
- La nuit tous les loups sont gris
- Brebis galeuses
- Anges déchus
- Fleurs amères
- Les chiens enterrés ne mordent pas
Ndo0o : Très teintée "années 1980", cette série n’en est pas moins délicieuse, et Varg Veum (jeu de mots norvégien quasi intraduisible, qui signifie le loup est dans la bergerie et donne lieu à beaucoup de blagues dans les romans), espèce de boulet poissard devant l’éternel qui se fourre toujours dans les ennuis avec un don inégalé, est passé maître dans l’art de résoudre des affaires complexes sans avoir l’air d’y réfléchir. Gunnar Staalesen a aussi écrit une fresque historique sur sa ville natale, Bergen, nommée (en toute logique) Le roman de Bergen, et qui figure sur ma to-read-list.

Jo Nesbo, ah, comment décrire ses œuvres. Norvégien de son état, il a fabriqué Harry Hole, flic à Oslo, bourru, vilain, non conventionnel, souvent ivre, avec peu de potes mais que des potes bizarres, et qui n’hésite pas à donner de sa personne aux quatre coins du globe. On peut retrouver Harry, se frottant aux aborigènes dans L’homme chauve-souris, ou au monde merveilleux de la prostitution en Thaïlande dans Les cafards. La liste de ses crimes
- L’homme chauve-souris
- Les cafards
- Rouge-gorge
- Rue Sans-Souci
- L’étoile du diable
- Le sauveur
- Le bonhomme de neige
- Le léopard
Ndo0o : Dense, haletant, fourré aux rebondissements totalement inattendus (parce qu’à force de lire des polars, on finit par s’en blaser – et bah non, Jo Nesbo réussit le prodige de nous surprendre à chaque fois, et c’est toujours aussi bon), avec un Harry Hole tellement plein d’aspérités qu’il inspirerait un traité de psychiatrie à lui tout seul. Très bon, mais parfois dur (au niveau mental, thématique des enquêtes), une pause peut parfois être nécessaire entre deux volets histoire de bien digérer tout ce qui vient de se passer. Des bruits de couloir font état d’une possible adaptation du Bonhomme de neige par Martin Scorsese. Info ou intox ? Je ne sais pas trop, on verra.

Asa Larsson, dernière venue dans ma pile de romans policiers nordiques, ne m’a pas laissé de souvenir impérissable avec son Horreur boréale, que j’ai trouvé assez lisse, prévisible, limite sans saveur et sans odeur, mais bon, ça n’en reste qu’un avis purement personnel. Après un Stieg Larson ou un Henning Mankell, force est de constater qu’il n’est pas si évident de se faire une place sous le soleil boréal. Certaines critiques sur le net mettent en relief sa simplicité d’écriture, la simplicité et l’originalité des personnages (une avocate d’une petite trentaine d’années), mais en ce qui me concerne, j’ai pas franchement accroché, voilà.

Et pour davantage d’informations, je vous renvoie vers un blog de lecture sur les polars scandinaves [lien] ainsi que vers les sites respectifs d’Actes Sud et de Métailié Noir pour d’autres pistes de bouquins à explorer.

Des livres qui rafraîchissent – Part one, ours polar.


Plussages :
18 membres ont voté pour cette brčve :
babine (+6) bdp (+5) cgx (+3) chelec (+3) Damorax (+6) djiock (+4) Ed (+5) eurtmp (+6) gaerun (+4) ghalaad (+4) Hyeronimus (+5) Luis (+5) nayrash (+3) Nit-Nit (+4) paink (+5) Pintos (+5) platypus (+4) To (+6)
Une brčve au hasard
Liens entrants (21)
Mots clés entrants (5)

Brčves sur le męme sujet :
1 rubrique(s) :
Littérature, bouquins (51)

Les commentaires des membres : (activer l'affichage des coms mal notés)

Damorax Damorax (21-06-2012)
J'en ai lu quelques-uns, et j'avoue en général bien apprécier le style du polar nordique. J'ai vu également quelques épisodes de la série tévé Winter, qui m'a bien accrochée, même si l'ambiance est SUPER CHELOU pour une série policière. Il y a toujours un faux rythme et une ambiance lente assez hypnotique.
eurtmp eurtmp (22-06-2012)
j'ai regardé la série télé Wallander sans vraiment accrocher, ce qui ne veut rien dire par rapport aux bouquins (sauf dans le cas des Fred Vargas qui sont aussi longuets en bouquin qu'en adaptation télé). En tous cas, ta description de Gunnar Staalesen m'a donné envie de voir ça de plus près.
Pintos Pintos (22-06-2012)
Pour avoir essayé Läckberg (de mémoire, j'en ai lu 3), je confirme que ça tient pas la route, aucune sensation d'oppression et des rebondissements plus que téléphonés. Vais ptet me laisser tenter par un bout de cette liste quand même
Hyeronimus Hyeronimus (22-06-2012)
j'avoue qu'a priori c'est pas le style de livres que je lirais d'emblée mais je note ça au cas où j'aurais envie de changement
platypus platypus (23-06-2012)
Merci pour cette sélection, j'étais un peu en manque d'inspiration en ce moment.
To To (23-06-2012)
Bon, bah je vais "lâcher mes coms", mais en plusieurs fois pour ne pas faire de tartines trop indigestes, et pas trop à la suite pour ne pas truster les coms. Le premier va être pour remercier 0o0o0o0o0o pour cet excellent et impressionnant recensement, j'en découvre plusieurs (des jeunes) que je ne connaissais pas du tout, et je vais en tester au moins un de chaque (un livre, pas TOUS). Et pour dire, aussi, que cette fille est FOLLE. Après la brève sur Millenium, au détour d'une conversation, elle avait parlé de son intérêt pour cette école, et dis un truc du genre "je vais m'y mettre". J'avais pas vraiment compris qu'elle allait s'enquiller la totalité des auteurs majeurs de l'école scandinave des 25 dernières années (et encore, il manque la partie "roman", f34r).
babine babine (25-06-2012)
Je suis assez fan de Nesbo, c'est toujours bien efficace. J'avais testé les premiers Mankell et Indridason, mais les intrigues m’avaient fait un peu chier du coup j'ai pas poussé plus (peut être à tort). Je me note les autres dans un coin, et chouette boulot, vivement la "part two".
le saint le saint (02-07-2012)
"ze"
To To (03-07-2012)
Alors pour ceux que j'ai lu (les Mankell, les Edwardson et les Nesbo), j'ai pas vraiment de préférence, c'est à mon sens des univers assez différents, même si on retrouve la patte nordique dans les trois. Par contre, il faut souligner que ce sont de très bons écrivains, au strict sens littéraire. Si ce n'était qu'un genre - et ce n'est pas le cas, c'est plus une culture - le polar scandinave n'aurait pas beaucoup plus d'attrait que ça à mon sens. D'ailleurs comme ailleurs il doit bien y avoir de besogneux tâcherons qui pondent des polars de cette veine ("la grosse veine bleue", appellation familiale) à la chaine à l'instar des anglo-saxons. (je ne vais pas aborder le cas Millenium, je veux pas troller et c'est un cas à part ). Non, c'est de vrais bons bouquins, très habilement construits (c'est pour ça que l'adaptation supposée du Bonhomme de Neige me fait bien marrer, va falloir qu'ils s'accrochent), avec une âme, un style, et des intrigues vraiment passionnantes. Ce qui me plait dans cette veine, c'est que comme elle a tourné en milieu fermé pendant longtemps, elle a gardé sa spécificité lorsqu'elle a du encaisser la déferlante "serial killer - forensic" du début des années 90 (les 3 que j'ai cité on justement publié après ça). Certains ne s'y sont tout simplement pas mi, d'autre avec beaucoup de classe (Nesbo, pour ne pas le citer). Ce n'est bien sûr pas la seule raison, y'a aussi des racines culturelles très fortes, mais c'est vraiment notable à l'heure ou PARTOUT, un polar sur 2 tape dans ce genre. J'ai aussi lu certains Staalesen, et là pour le coup je pense que c'est un cas intéressant car lui à commencé à publier très tôt dans les années 80, et est donc à cheval sur ces deux époques. Pour finir, j'ai vu des vannes (bon, je SAIS que c'est des vannes) à base de "valhalla rising" en livre... Faut oublier, c'est pas des longues descriptions de l’Hiver sans fin ni des tonnes de pages à décrire des lacs glacés. C'est vivant, c'est rythmé, c'est drôle, passionnant... c'est juste autre choses que les sempiternelles histoires qui se passent soit à LA, NY ou Londres, et avec d'autres protagonistes que le FBI ou une police quelconque qu'on connait déjà par coeur. Foncez, n'hésitez pas
To To (03-07-2012)
(Et sur les adaptations des Wallender : franchement les 2 sont biens et valent le coup. Les anglais ont vraiment fait du beau boulot, et c'est seulement ma détestation de Kenneth Branagh - qui pourtant s'en sort super bien - qui fait que personnellement je préfère la version suédoise)
To To (03-07-2012)
(à noter qu'il y a une adaptation aussi des Winter, j'en ai vu qu'un, et c'était bien).
meera meera (11-04-2016)
Merci pour ces bons moments sur votre blog. Je suis souvent au poste pour regarder (encore et toujours) ces merveilleux articles que vous partagé. Vraiment très intéressant. Bonne continuation à vous ! voyance gratuite en ligne - [lien]
Mois d'aprčsMois d'avantAgenda : Aoűt
DiLuMaMeJeVeSa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
cochonfucius fęte ses 64 ans!
MTN precedente la madame (710)
Madame semaine 710
Concours de cams
   
Tous les concours
       minichat (?)
(Vous n'ętes pas connecté)