2M3.net c'est termin !
Mais le bonheur continue sur after.io

En route vers l'aventure !
Index > Actus cinma & TV > Damages
quoi de neuf?
Actu du 18-08-2014: WOOHOO
menu
Multijoueur Les Webcams Statistiques Annuaire des membres Top 30 des madames Top 30 des brves
login
Pseudo :
Passe :
Mémoriser : Oublié?
Ouvrir un compte
en ce moment

A noter chez les membres :
- Hello Chirurgie
- Hello Soniabilton
- Hello Argent 360
- Hello Seroulon
- Hello Doomstone
Derniers entrants (+)
Brve : Damages
+13 13 1531 clics 1531 8 coms 8
Damages
Publie le 10-01-2011 par Pintos

article initialement rédigé avant la coupe du monde, j'ai rien modifié et oui, c'est du fanboyisme complet

Le Pitch, avec des pépites de chocolat

On parle régulièrement ici de séries qui valent le détour, il est donc largement temps d'évoquer le cas Damages. Damages, c'est une série de 3 saisons à l'heure actuelle, dans le monde tortueux des cabinets d'avocats. Enfin, d'un cabinet d'avocat, celui de Patty Hewes, magistralement interprété par Glenn Close (emmy award 2008 et 2009 pour le rôle), ténor du barreau ne s'occupant que de Class Actions (action de groupe dans lequel des usagers/victimes se regroupent pour faire tomber quelqu'un / une entreprise) ou agissant pour son compte et pour la gloire, comme un procureur. Pour y arriver, elle bosse avec un associé et une petite jeune fraîchement émoulue des plus prestigieuses universités et parfaitement malléable, Ellen Parsons incarnée par Rose Byrne [lien].

Pour arriver à ses fins, elles emploient évidemment tous les moyens possibles, avec une prédilection pour les plus retors et pas forcément légaux.

Ça se présente bien
Au niveau de la forme maintenant, ce sont 3 saisons de 12 épisodes (pour l'instant) où on retrouve les protagonistes tout du long, quand bien même l'intrigue initiale soit terminée (on retrouve le premier "méchant" dans la deuxième et troisième saison, pour des quêtes annexes). Dès le premier épisode de chaque saison, on voit des images du dernier épisode de la saison, un peu comme dans Breaking Bad. Mais là où c'est vraiment poussé, c'est que chaque épisode est ponctué d'images du dernier épisode, permettant au spectateur d'imaginer la fin. Forcément, le montage est tel que même si on a cumulé 30 minutes d'images au long de la saison, on tombe sur le cul lors de l'assemblage du final.
Et histoire d’en rajouter un peu, la mise en scène est à tomber, avec un sens du cadrage inhabituel dans les séries et des partis pris esthétique assez forts.

Previously, on Damages

Les trois saisons actuellement disponibles se découpent comme suit : dans la première, Patty s’attaque à Arthur Frobisher, magnat New Yorkais qu’elle soupçonne de délit d’inités malgré le fait qu’il ait été blanchi. S’ensuit une série de coups bas où chacun envoie ses hommes de main pour destabiliser l’autre, et où les protagonistes tombent dans la paranoïa totale. La jeune avocate va-t-elle devenir aussi véreuse que son maître, qui va survivre, qui va gagner ? Probablement personne.

Dans la deuxième saison, Ellen décide d’aider le FBI pour faire tomber Patty, qui a utilisé des moyens un peu litigieux l’année précédente. Mais elle le fait en sous-marin, en travaillant toujours dans le cabinet. Cette fois, le cœur de la saison est enfoui sous un scandale écologique d’une entreprise polluant les sites qu’elle exploite, en toute connaissance de cause. Des experts scientifiques, encore des avocats, et toujours des ennemis intimes qui se cachent là où on ne les attend pas.

Et pour la troisième saison, c’est un spin-off de l’affaire Madoff. Ça peut paraître simplet niveau scenario, mais il n’en est rien. Un escroc de la finance tombe, mais l’argent a disparu. Où ? Sa famille doit pouvoir en profiter, d’une manière ou d’un autre. Ellen a changé de camp, elle bosse pour le procureur général, et elle et Patty bossent sur ce même dossier, avec des objectifs différents. Vont-elles coopérer, vont-elles se battre, va-t-elle revenir ? Et surtout, bordel, il est où ce putain de pognon ?

Conclusion
Si vous n’aviez pas compris, l'ensemble est constitué de béton armé, dans un coffret en titane, scellé par un emballage épais de fibre de carbone. Pas vraiment de cliffhanger foireux, mais des questions qui se soulèvent en permanence, et sont résolues 1 épisode plus tard, au profit de 2 nouvelles intrigues, tandis que chaque évènement a priori insignifiant peut déboucher sur la solution du merdier.

La psychologie des personnages est évidemment un des éléments les plus importants des épisodes. Si le scénario est plein de fourberie, les personnages en sont emplis tout autant. Un univers pourri (pour la bonne cause ?), un concentré d'arrivisme, de gens vérolés jusqu'à leurs tréfonds, des cas de conscience qui débouchent systématiquement sur une décision douteuse, et on se retrouve comme un con sur son canapé à tenter de trouver un alternative.

Cette série est une tuerie totale, parfaitement adaptée pour ces longues soirées estivales pleines de ballons ronds. (désolé, ya pas de site à se mettre sous la dent, c'est que du texte, et démerdez vous pour les copies de sauvegarde)


Plussages :
4 membres ont vot pour cette brve :
Ed (+4) mjollnir (+3) Solid (+4) talleyrand (+2)
Une brve au hasard
Liens entrants (31)
Mots cls entrants (2)

Brves sur le mme sujet :
1 rubrique(s) :
Séries TV (74)

Les commentaires des membres : (activer l'affichage des coms mal notés)

saint-john saint-john (10-01-2011)
En voyant le titre, j'ai pensé que ce serait une brève de Poule... Enfin bon. Personnellement, je n'ai absolument pas accroché. Je vais essayer de ne pas verser dans la condescendance de base du gros connard que je suis, en disant simplement que je trouve ça ultra-cliché : le gros bureau d'avocats qui entube son monde, avec des mecs qui arrivent à manipuler d'autres mecs en prévoyant 14 jours à l'avance la réaction de chacun des intervenants d'un complot d'une ampleur incroyable. Je range ça dans la catégorie "série pour jeunes filles" avec un bonus pour les jeunes filles carriéristes qui veulent grader dans un "monde de mecs". Je dois cependant reconnaître que je n'ai tenu que 3 épisodes, alors c'est p'têt juste long à démarrer...
mjollnir mjollnir (10-01-2011)
Les feuilletons d'avocats aux USA, c'est toujours un peu pareil: l'intrigue est super ficelée, ils ont des cravates et des tailleurs toujours propres et repassés et pas d'annotations au crayon sur leurs chemises de dossiers (quel manque de ressemblance avec la vraie vie, ha ha ha). Cependant, devant un tel déluge de compliments et de fanboyisme, je m’en vais de ce pas acheter mes copies de sauvegarde. Si j’aime pas, tu me les rembourses (ou je te dénonce au procureur, lui-même ami de l’avocat qui envoie ses clients à l’agent corrompu du FBI) ?
Pintos Pintos (10-01-2011)
mjollnir > pas de problème. J'avoue qu'à part ally Mc Beal (mmmmmpffpfrr) j'avais pas vu/regardé de série judiciaire avant, je prends donc note que peut être "toujours la même chose". MAIS, je maintiens que c'est terriblement bien foutu, et que ça change agréablement des autres trucs qui sont proposés actuellement. saint-john > j'ai souvenir que c'est assez long à démarrer oui, et je suis pas bien d'accord avec l'étiquette "pour jeune fille" que je mets plutôt que les trucs à la Dawson. Et c'est pas du tout comparable.
Ed Ed (10-01-2011)
Shark est pas mal ...
Foutriquet Foutriquet (10-01-2011)
Il faut croire qu'il faut s'infliger plus de trois épisodes, car comme saint-john, j'ai vraiment pas accroché (et donc abandonné). Et le principe des flashforward (on dirait ça comme ça ?) est clairement insupportable; c'est pas très compliqué d'orienter les spectateurs pour dire au final "eh bah non c'était pas lui, c'était sa mère".
saint-john saint-john (10-01-2011)
Pintos> L'étiquette "pour jeunes filles" n'est qu'à moitié justifiée, c'était surtout pour être un peu méchant Conneries à part, le côté "féministe" (dans le mauvais sens du terme) sous-jacent (et franchement sournois et pervers) m'insupporte au plus haut point (mais juste parce que suis aigri, et c'est loin d'être la seule série dans ce cas-là). Sinon, je rejoins complètement Foutriquet sur les "flash-forwards" : c'est ultra-artificiel (et d'ailleurs j'ai trouvé le dernier episode de la saison 2 de Breaking Bad limite insultant) et finalement contre-productif (on est bien au courant depuis le début qu'on ne peut pas comprendre).
spinoza spinoza (10-01-2011)
Si vous n’aviez pas compris est constitué de béton armé, dans un coffret en titane, scellé par un emballage épais de fibre de carbone
Pintos Pintos (11-01-2011)
*tousse* je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler *tousse*
Mois d'aprsMois d'avantAgenda : Juin
DiLuMaMeJeVeSa
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Andy fte ses 39 ans!
MalaXator fte ses 43 ans!
le françoué fte ses 45 ans!
totof fte ses 43 ans!
rackam fte ses 36 ans!
yann-bleiz fte ses 39 ans!
jibawt fte ses 93 ans!
MTN precedente la madame (703)
Madame semaine 703
Concours de cams
   
Tous les concours
       minichat (?)
(Vous n'tes pas connect)